Lire et écrire

Image cartographique de l'activité sur internet, superposée au globe terrestre.

Image cartographique de l’activité sur internet, superposée au globe terrestre.

Je m’aperçois par l’expérience de l’emprise considérable du « massage médiatique » (selon la formule de H. M. McLuhan) sur la majorité des individus, suscité par un environnement largement encore dominé par le dispositif audio-visuel (télévision + cinéma de divertissement + « urbanisme » de centre commercial). Je l’éprouve en tant qu’enseignant, auprès d’adolescents âgés de 11 à 15 ans, mais aussi dans mes relations sociales, même amicales.

Cette emprise n’a d’ailleurs pas d’incidence sur le « niveau scolaire » : on peut être illettré et obtenir les meilleurs résultats à un test « PISA ». Le modelage psycho-affectif opéré par la sphère médiatique opère, en effet, un filtrage très efficace en faveur du calcul au détriment de la réflexion. Les systèmes scolaires dans le monde sont depuis longtemps formatés dans ce sens, avec des bonheurs variables, selon le degré de résistance de l’esprit de réflexion.

En comparaison, les possibilités alternatives que le système internet laisse imaginer ne pèsent rien. L’internet, en général, n’est encore qu’un relais du système médiatique en faisceaux, fondé sur la relation dissymétrique d’émetteur à récepteur. Globalement, la structure en réseaux ne demeure qu’un instrument de puissance et non un « espace autre ». L’esprit de partage égalitaire, de don et de réciprocité, l’idée d’une architectonique du commun qu’internet a fait espérer, demeure une utopie. S’il y a un avenir à espérer, c’est pourtant dans cet horizon qu’il se trouve, encore loin de ce présent.

J’ai pris goût à l’écriture de ce blog, ainsi qu’à « facebook », en les considérant comme des formes de correspondance, pour notre temps. Encore faut-il trouver des correspondants, qui sachent se détacher des réflexes conditionnés induits par la pollution audio-visuelle, afin de lire et écrire, avant tout…

Il ne peut y avoir de civilisation, ni de paix, ni de véritable progrès humain sans alphabétisation et sans création d’images. L’art d’écrire le langage verbal et de construire des structures visuelles complexes est la condition nécessaire à l’épanouissement comme au partage de l’intelligence.

Holbein le Jeune, portrait d'Érasme, 1523

Holbein le Jeune, portrait de Desiderius Erasmus, 1523

A propos Pascal Rousse

Je suis docteur en philosophie, professeur certifié d'arts plastiques en collège à Paris et chercheur indépendant. Mes recherches en philosophie de l'art portent sur le cinéaste soviétique Serguei M. Eisenstein, le montage et le modernisme.
Cet article, publié dans Art, Culture, Inactualité, Philosophie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Lire et écrire

  1. Myriam dit :

    Bonjour Pascal, il est évident que la communication orale n’est pas le seul moyen d’échange, ni même la communication par le corps (les regards, les gestes, les mimiques, toutes les attitudes corporelles) ; il y a, en effet, le fait de lire et d’écrire qui restent des modes essentiels d’échanges, de partage, voire d’existence (contre l’oubli de la civilisation). Tu as choisi une image magnifique, presque magique pou signifier le « lire » et l' »ecrire ». Elle expose à la fois, toute la beauté (formes), toute l’importance que prend internet et toute la complexité de la communication entre l’Autre et soi. Communiquer ne va pas de soi, il en est de même que lire, et écrire. Les mots ne sont pas neutres, ils ne peuvent laisser indifférents, ils sont chargés d' »intention », ils permettent de transmettre, d’exister, ils racontent, ils fortifient les sentiments, les liens. Ils lient et délient, ils font sens dans la vie de chacun en rapport avec son existence : une lettre, un livre, une page… Au delà, internet, où la notion de limite me paraît importante à observer. Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s